Description de l'état de santé des cas de cancer prévalents à partir de la dynamique des probabilités de décès par cancer et par autres causes - EHESP - École des hautes études en santé publique Access content directly
Journal Articles Epidemiology and Public Health = Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique Year : 2023

Description de l'état de santé des cas de cancer prévalents à partir de la dynamique des probabilités de décès par cancer et par autres causes

Abstract

IntroductionLa prévalence du cancer permet d’évaluer le poids du cancer mais recouvre une population hétérogène car elle associe des personnes en traitement initial, en rémission, en rechute ou guéries. Tout en s'affranchissant de l'information sur la cause de décès, l'approche statistique présentée permet d'estimer, parmi les cas prévalents, deux délais après le diagnostic : celui à partir duquel la probabilité de décéder du cancer devient faible (inférieure à 1 %) et celui à partir duquel cette probabilité devient inférieure à celle de décéder d'une autre cause. Cette approche permet aussi d'estimer le nombre de décès par cancer et de décès par autres causes parmi les cas prévalents en fonction de l'ancienneté du diagnostic, ce qui permet une description plus fine de l'état de santé de ce groupe au regard du cancer.MéthodesLe réseau français des registres de cancer Francim a fourni, entre 1990 et 2017, les estimations d'incidence nationale et les données individuelles de suivi pour les cancers du colon-rectum, du poumon, du sein, de la prostate et les mélanomes, avec une date de point au 31/12/2017. Afin d'estimer la prévalence et les probabilités brutes à partir du même modèle, nous avons utilisé le cadre de la survie nette pour modéliser le taux cumulé de mortalité en excès pour chaque localisation séparément. Ce modèle flexible a fourni une estimation de la probabilité d’être vivant début 2017. Cette probabilité, couplée aux estimations d'incidence nationale, a permis l'estimation de la prévalence en France au 01/01/2017 en fonction de l'ancienneté du diagnostic. Le même modèle a permis d'estimer les probabilités de décès par cancer et par autres causes pendant l'année 2017 en fonction du délai depuis le diagnostic. Ces estimations ont permis d'estimer d'une part le nombre de décès par cause parmi les cas prévalents en fonction de l'ancienneté du diagnostic et d'autre part les deux délais de retour à une situation proche de celle de la population générale concernant la mortalité.RésultatsPour les cancers étudiés, la plupart des décès par cancer en 2017 survenaient dans les cinq années suivant le diagnostic. La probabilité de décès par cancer diminuait au fil du temps écoulé depuis le diagnostic et augmentait avec l'âge, mais l'importance de ces évolutions dépendait de la localisation du cancer et reflétait son pronostic global. Pour le cancer du sein, cette probabilité était toujours inférieure à 5 % mais se maintenait à des valeurs moyennes (0,5 à 2 %). Elle devenait inférieure à 1 % pour toutes les localisations sauf pour les femmes de moins de 55 ans ayant eu un cancer du sein et les personnes de plus de 65 ans ayant eu un cancer du poumon. Le délai au-delà duquel la probabilité de décès par cancer devenait inférieure à celle des autres causes dépendait de la localisation et diminuait quand l'âge augmentait: ainsi pour les femmes ayant un cancer colorectal, il passait de 20 ans pour les plus 45-54 ans à 6 ans pour les 75-84 ans. Le cancer restait la principale cause de décès quel que soit le délai depuis le diagnostic pour les moins de 75 ans ayant eu un cancer du poumon ou du sein. A l'inverse, au-delà de 75 ans, les décès dus aux autres causes devenaient les plus fréquents pour toutes les localisations, pour différents délais.ConclusionLes indicateurs proposés permettent de mieux décrire le poids du cancer en décrivant précisément le devenir des cas prévalents en fonction du délai écoulé depuis le diagnostic.
No file

Dates and versions

hal-04082635 , version 1 (26-04-2023)

Identifiers

Cite

V. Jooste, P. Grosclaude, A. Bouvier, Juste Aristide Goungounga, M. Colonna. Description de l'état de santé des cas de cancer prévalents à partir de la dynamique des probabilités de décès par cancer et par autres causes. Epidemiology and Public Health = Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, 2023, 71, pp.101789. ⟨10.1016/j.respe.2023.101789⟩. ⟨hal-04082635⟩
35 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More