Dispositifs de coordination : En finir avec le « mille-feuille à la française » pour la santé des personnes, des professionnels et des territoires - EHESP - École des hautes études en santé publique Access content directly
Reports Year : 2022

Dispositifs de coordination : En finir avec le « mille-feuille à la française » pour la santé des personnes, des professionnels et des territoires

Abstract

La coordination des parcours de santé est un enjeu fort, considéré depuis plus d’une dizaine d’années, comme un objectif prioritaire par les différentes politiques publiques en santé. Depuis plus de 20 ans se sont succédées des réformes qui ont permis la mise en place de nouveaux dispositifs de coordination avec des visées à chaque fois plus ambitieuses : CLIC et réseaux de santé, MAIA, PAERPA, PTA, et maintenant les dispositifs d’appui à la coordination des parcours de santé complexes (DAC) depuis 2019, appelés à simplifier l’écosystème devenu très complexe et souvent surnommé « le mille-feuille à la française ». S’est dessiné ainsi une trajectoire de réformes que l’on peut considérer comme inachevées, sachant qu’aucun des dispositifs de coordination mentionnés ci-dessus n’a pu aller jusqu’au bout des objectifs qui lui avaient été fixés. Malgré les efforts récents de convergence et d’unification, de nouveaux dispositifs de coordination ont émergé ces dernières années dans le champ du handicap brouillant à nouveau le paysage autant pour les personnes en situation de handicap que pour les professionnels qui les accompagnent. En parallèle les professionnels de terrain se sont efforcés malgré le manque d’outils, de formation et de guidance stratégique de déployer ces dispositifs sur leur territoire. Il en résulte des répartitions très inégales sur le territoire français entre les différentes régions, ce qui peut compromettre le succès d’un déploiement rapide de DAC au moins sur certains territoires. Cette situation risque de creuser encore des inégalités territoriales existant du fait d’une offre de soins et d’accompagnement déjà très disparate en France selon les régions et les territoires. Au sein de ces dispositifs, sont apparus des professionnels exerçant de nouvelles fonctions pour la coordination, soit au niveau clinique auprès des personnes concernées et de leur entourage, soit au niveau territorial pour favoriser les coopérations des diverses organisations des champs sanitaire, social et médico-social, dans une approche d’intégration des services. Pour les professionnels de la coordination clinique, ils se trouvent souvent soumis à des injonctions paradoxales entre d’une part des objectifs ambitieux de travail interprofessionnel, d’accompagnement de personnes très fragiles avec le développement de leur autonomie, et la personnalisation de leur plan de soins et d’accompagnement et d’autre part un nombre important de situations à gérer et des dysfonctionnements fréquents du système de santé. De plus leurs fonctions ne sont pas toujours bien reconnues par les autres professionnels de santé et du social et ils se trouvent parfois en chevauchement avec d’autres types de coordonnateurs. Dans un contexte social très tendu, certains postes ne sont pas pourvus augmentant en contrepartie leur charge de travail. Il apparait donc urgent de mieux prendre en compte la situation de ces professionnels, de les former, d’asseoir leur légitimité, et de leur donner des gages de reconnaissance, au risque que certains dispositifs se voient en manque important de professionnels compétents. Une attention doit aussi être accordée aux responsables de ces dispositifs vers qui se concentrent de nombreuses demandes et qui doivent combiner l’accompagnement de leurs équipes fragilisées, une gestion administrative chronophage de leur dispositif, et la conduite de nombreux projets de partenariats, sans que des priorités leur soient clairement assignées. Forts de ces constats nous proposons plusieurs recommandations pour rapprocher les pouvoirs publics des acteurs de terrain, afin de retrouver une dynamique vertueuse d’échanges permettant d’ajuster les politiques publiques aux réalités de terrain, pour accompagner les territoires en fonction de leur potentiel, et pour redonner la confiance et les moyens aux professionnels de terrain.
No file

Dates and versions

hal-03977723 , version 1 (07-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03977723 , version 1

Cite

Marie-Aline Bloch. Dispositifs de coordination : En finir avec le « mille-feuille à la française » pour la santé des personnes, des professionnels et des territoires. CNSA; EHESP. 2022, 63p. ⟨hal-03977723⟩
78 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More