Les « déserts médicaux » comme leviers de la réorganisation des soins primaires, une comparaison entre la France et l’Allemagne - EHESP - École des hautes études en santé publique Access content directly
Journal Articles Revue française des affaires sociales Year : 2020

“Medical deserts” as levers for reorganizing primary care. Comparing France and Germany

Les « déserts médicaux » comme leviers de la réorganisation des soins primaires, une comparaison entre la France et l’Allemagne

Abstract

In view of the proportions that the challenge of territorial inequalities in primary care has taken on, this article explores two questions: What explains the prominence of this issue? And what is the relationship between it and the reorganization of primary care? To answer these questions, the authors draw a comparison between France and Germany, in which they identify the key actors in the according health political processes. This affords insight into the ways in which the reorganization of primary care is put onto the political agenda. In both countries a reversal is witnessed in the discourse around medical demographics found in the early 2000s, along with emphasis on the issue of a shortage of doctors in certain territories – a subject increasingly addressed by health policies. The diverse instruments mobilized to guarantee a supply of healthcare in disadvantaged territories are fairly similar: mainly zoning, general practitioner training, and financial incentives. However, the analysis of interactions between actors reveals more significant transformations in France, with the establishment of new local actors (ARS and territorial governments) contributing to the territorialisation of primary care, and with the development of multi-professional work in the context of new modes of organizing primary care driven by “medical entrepreneurs”.
Partant du constat de l’importance prise par l’enjeu des pénuries territoriales de soins primaires, cet article cherche à répondre à deux questions : comment expliquer la saillance de cet enjeu ? Quel est le lien entre ce manque et la réorganisation des soins primaires ? Pour y répondre, l’accent est mis sur les acteurs jouant un rôle clé dans ces processus permettant de comprendre la mise à l’agenda de la réorganisation des soins primaires en recourant à une comparaison entre la France et l’Allemagne. Dans les deux pays, on observe un retournement du discours sur la démographie médicale au début des années 2000 et une mise en avant de l’enjeu de déficits territoriaux en médecins sur lesquels portent de façon croissante les politiques de santé. Les instruments mobilisés pour garantir une offre de soins dans les territoires défavorisés sont assez semblables et diversifiés. Ils concernent principalement le zonage, la formation en médecine générale et les incitations financières. Cependant, au niveau de l’analyse des interactions entre les acteurs, des transformations plus significatives peuvent être mises en avant en France, avec, d’une part, l’affirmation de nouveaux acteurs locaux (les ARS et les collectivités territoriales) contribuant à une territorialisation des soins primaires et, d’autre part, le développement du travail pluriprofessionnel dans le cadre de nouveaux modes d’organisation des soins primaires portés par des « entrepreneurs médicaux ».
No file

Dates and versions

hal-02883736 , version 1 (29-06-2020)

Identifiers

Cite

Patrick Hassenteufel, François-Xavier Schweyer, Thomas Gerlinger, Renate Reiter. Les « déserts médicaux » comme leviers de la réorganisation des soins primaires, une comparaison entre la France et l’Allemagne. Revue française des affaires sociales, 2020, 1 (1), pp.33-56. ⟨10.3917/rfas.201.0033⟩. ⟨hal-02883736⟩
240 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More