Inégalités économiques, inégalités sociales. - EHESP - École des hautes études en santé publique Access content directly
Books Year : 2009

Inégalités économiques, inégalités sociales.

Abstract

Un dossier en trois volets : - analyse des inégalités de revenus et de patrimoine ; - les différentes formes d'inégalités en France ; - la lutte contre les inégalités : pourquoi et comment ? Inégalités de revenus et de patrimoine Les inégalités de patrimoine sont beaucoup plus importantes que les inégalités de revenus. Les données concernant la répartition des patrimoines américains font apparaître un degré de concentration des richesses parmi les plus élevés au sein de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). La réduction du nombre de pauvres dans le monde depuis 1981 est due essentiellement à l’évolution de la Chine. Sur tous les autres continents, le nombre de pauvres a augmenté. Les inégalités entre pays ont beaucoup augmenté tout au long du XXe siècle. La mesure des inégalités implique une connaissance très précise des ménages les plus riches et les plus pauvres. Les inégalités en France : une réalité multiforme Il y a beaucoup de lacunes dans l’information, surtout concernant les plus hauts revenus. Nous vivons une période d’accroissement net des écarts de revenus. La nouvelle pauvreté est liée à l’érosion de la protection sociale. Elle touche le cœur de l’intégration sociale : la stabilité de l’emploi. De nouvelles inégalités se créent : selon la génération (précarisation de jeunes), selon le genre et selon la nationalité et l’origine ethnique. – Inégalités spatiales : la fracture spatiale s’aggrave à l’intérieur des agglomérations. – Inégalités de genre : « Plus instruites et plus diplômées que les hommes à vingt ans, les femmes sont moins qualifiées et moins payées qu’eux dès qu’elles arrivent sur le marché du travail et bien plus pauvres quand vient le temps de la retraite ». – Inégalités scolaires : pour obtenir une certaine égalité de résultats, les scolarités communes non sélectives sont plus décisives que l’équité de la compétition. « Quand les hiérarchies scolaires déterminent fortement l’accès à l’emploi, la structure sociale tend à être plus rigide et à se reproduire ». – Inégalités d’accès aux ressources naturelles : chaque jour, dans le monde, 25 000 personnes, dont la moitié sont des enfants de moins de 5 ans, décèdent de maladies liées à l’eau stagnante et polluée. La première des conditions pour surmonter la crise écologique est une réduction des inégalités sociales. – Inégalités de santé : elles sont liées aux facteurs socio-économiques : un cadre âgé de 35 ans a 7 ans de plus d’espérance de vie qu’un ouvrier du même âge. Réduire les inégalités, pourquoi et comment ? Il faut définir quelle égalité est recherchée : égalité des ressources, des opportunités, des résultats sociaux fondamentaux ou des chances ? Il faut préciser quelles inégalités on veut réduire et faire une analyse fine des mécanismes de leur formation. Les différentes politiques de lutte contre les inégalités : – L’offre de services publics, comme l’éducation. En France, les inégalités sociales face à l’école restent fortes. – Redistribution des richesses par la fiscalité et les politiques sociales. – Rôle des institutions du marché du travail : syndicats, salaire minimum. – Affirmative action ou discrimination positive en France (ZEP, contrats aidés). La capacité redistributive du système socio-fiscal français : l’instrument le plus redistributif est l’impôt sur le revenu, puis les prestations familiales, mais le poids de l’impôt sur le revenu a diminué depuis 2007. Pour améliorer ses capacités, il faudrait augmenter les minima sociaux pour les revenus les plus faibles, améliorer la redistribution vers le milieu de l’échelle des revenus et instaurer une tranche supplémentaire (60%) pour les revenus les plus élevés (au-delà de 150 000 euros). Développement, globalisation et inégalités. Le développement s’accompagne de deux phénomènes porteurs d’inégalité : les mutations technologiques et l’ouverture dans le cadre de la globalisation. La tendance au creusement des écarts de revenus pourrait être contrecarrée par des politiques publiques de redistribution adaptées, en particulier dans le domaine de l’éducation et de la fiscalité, mais elles font aujourd’hui défaut dans la plupart des pays du Sud. Un dossier passionnant.
No file

Dates and versions

hal-02171406 , version 1 (02-07-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02171406 , version 1

Cite

Olivia Montel-Dumont, Philippe de Vreyer, Vanessa Denis, Alexis Direr, François Dubet, et al.. Inégalités économiques, inégalités sociales.. La Documentation française, 351, 95p., 2009, Cahiers français, 330-3-330-40351-8. ⟨hal-02171406⟩
219 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More