De la difficulté d’estimer le handicap psychique dans une enquête en population générale. L’exemple de l’enquête Handicap-Santé - EHESP - École des hautes études en santé publique Access content directly
Journal Articles Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH Year : 2014

Difficulties encountered in estimating disability related to mental disorders in a general population survey. The French Disability and Health Survey example

De la difficulté d’estimer le handicap psychique dans une enquête en population générale. L’exemple de l’enquête Handicap-Santé

Abstract

A better understanding of disability phenomenon linked to mental disorders is a main issue in France. The data collected in the Disability and Health Survey carried out in France in 2008 and 2009 among the general population could help reach that aim. The methodological point of view of this article aims at showing why improving the knowledge concerning disability linked to mental disorders remains a difficult task, even when the collected data cover the entire spectrum of health and disability (including environmental information). The first categories of difficulties derive from the lack of consensus about the definition of disability linked to mental disorders –named “Handicap psychique” in France. Secondly, there might be difficulties - due to disability itself or to the qualitative nature of many problems - to declare one’s difficulties on discontinue items. Analyzing data collected in ordinary households shows that information related to mental diseases, mental impairments and activities limitations linked to mental disorders do not completely overlap each other, which may partially come from a lack of reliability. Nevertheless, the variety of the information allows useful descriptions of mental health related problems, even if it does not exactly fit the stakeholders’ expectations.
Il est tentant d’utiliser l’enquête Handicap-Santé, réalisée en France en 2008 et 2009, pour estimer la part de la population générale concernée par le « handicap psychique », décrire ses caractéristiques et ses besoins d’aide. Cet article vise à montrer que l’amélioration de la connaissance relative au handicap psychique est une tâche délicate, même lorsque les données collectées couvrent le spectre entier du phénomène, depuis la maladie jusqu’aux facteurs environnementaux. La première source de difficultés provient de l’absence de consensus sur la définition même du handicap psychique. Par ailleurs, la nature même du handicap et la dimension qualitative des déficiences ou limitations d’activités vécues rendent parfois délicates les réponses à des questions dont les modalités de réponse sont discontinues. L’analyse des données relatives à la santé mentale en matière de maladies, déficiences et limitations d’activités montre que les recouvrements ne sont que partiels entre ces différentes catégories de données, ceci pouvant parfois provenir d’un manque de fiabilité des données recueillies. Néanmoins, la richesse de l’information collectée permet des descriptions intéressantes des problèmes liées à la santé mentale, même si cela ne correspond pas exactement aux attentes relatives à la notion de « handicap psychique ».
No file

Dates and versions

hal-01842431 , version 1 (18-07-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01842431 , version 1

Cite

Pascale Roussel, Gaelle Giordano, Marie Cuenot. De la difficulté d’estimer le handicap psychique dans une enquête en population générale. L’exemple de l’enquête Handicap-Santé. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire - BEH, 2014, 11, pp.184-191. ⟨hal-01842431⟩
230 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More